• (+224) 628 74 05 58

ADRESSE DU NOUVEL AN DE MADAME LE MAIRE

adresse-du-nouvel-an-de-madame-le-maire

Chers concitoyens

Population de Kaloum

En ces instants sublimes qui marquent le passage d’une année à l’autre, je me fais le devoir de vous remercier pour la confiance investie en ma modeste personne pour diriger les destinées de notre Commune.

Depuis 2 ans, nous avons décidé, ensemble, de bâtir les édifices d’une commune émergente, répondant  aux normes d’un cadre de vie digne du nom.

Le pacte scellé autour d’un projet de société et l’engagement citoyen pendant la campagne électorale, a abouti à une victoire arrachée de hautes luttes dans l’arène politique où, des poids lourds, et vieux de longues années,  avaient aussi mis leurs demandes dans la balance.

Je mesure à sa juste valeur votre choix à l’issue  de la joute électorale qui s’est déroulée, non sans adversité, parfois incongrue, émanant de l’imperfection humaine et de la passion démesurée en pareilles circonstances.

Dès les premières heures de ma prise de fonctions  à la mairie de Kaloum, j’ai tendu la main à toutes les obédiences sociopolitiques pour le développement de cette partie de la guinée que nous avons en partage.

Un héritage commun légué par les devanciers, dont le sacrifice est inestimable et sacré.

Je crois fermement pour ma part, que la démarche démocratique ainsi soumise à tous, et que nous voulons toujours efficace, ne souffre d’aucune ambiguïté.

Voudrais-je me féliciter de la réussite de cette option qui a fait des émules dans le collectif dirigeant et au sein de la population de Kaloum, au regard des effets induits constatés dans nos différents quartiers, où la cohabitation est paisible entre citoyens, au-delà des tendances politiques.

Chers Concitoyens !

Le challenge à ce jour, est comment sortir notre commune de la précarité ?

En termes de bilan pour l’année qui s’en va, en dépit du non paiement par l’état de la subvention qui devait revenir à notre Commune, nous pouvons citer entre autres:

-Le recrutement de 180 jeunes pour le nettoyage de la ville ; tous rémunérés à la fin du mois

-La formation de 150 jeunes pour le compte des filets sociaux. Une action qui entre dans le cadre de l’assainissement de la ville.

-La création de l’emploi en faveur de 150 autres jeunes filles et garçons, formés dans le domaine du pavage. Ce micro projet est un secteur générateur de revenues contribuera à réduire la pauvreté dans les familles.

-La réhabilitation des salles de classe et des latrines de l’école de Tumbo, ainsi que les aires de jeux et les parterres de fleurs.

-La restauration des toilettes publiques et les laveries.   

Chers concitoyens !

Population de Kaloum !

Vous attendez mieux de la nouvelle équipe dirigeante de la commune.

Des solutions idoines aux difficultés qui vous assaillent, et plus de bilans,  à la hauteur des promesses inscrites aux projets de société, auxquels vous aviez attaché vos espérances et vos espoirs, en nous donnant vos voix dans les urnes.

Pour ce faire nous en appelons à une participation citoyenne, l’implication efficace des citoyens dans la gestion et la gouvernance publiques par le dialogue et la concertation. A ce niveau, la Société Civile et les Organisations Non Gouvernementales ont un rôle capital à jouer auprès de l’exécutif communal.

En revanche,  la démocratie collective exige des gouvernants, la transparence et la rédévabilité. Nous vous le garantissons comme gage de la réussite sur le terrain.

L’accomplissement de ces impératifs, sou tendu par une volonté accrue de part et d’autre, est le chemin par lequel nous arriverons à transcender tous les obstacles,  et nous hisser aux rangs des collectivités ayant gagné le pari de la décentralisation, telle que rêvé par ses concepteurs.

Je reste optimiste pour une amélioration des conditions de vie des populations de Kaloum.

Les défis majeurs sont entre autres l’employabilité, l’autonomisation des bras valides, la réorganisation du secteur informel, les services sociaux de base, l’environnement décent, la protection des biens publics et des biens privés, la sécurité sanitaire, alimentaire et physique.

Ne l’oublions pas, 2020 sera une année électorale. Elle doit être meublée de droits et devoirs citoyens, de patriotisme, du respect mutuel, de la justice sociale, mais aussi de la préservation des acquis de la République ; condition sine-qua-non d’une paix durable en Démocratie. 

2020 sera également pour la Mairie de Kaloum une nouvelle étape de combat pour le bien-être de la population.

La priorité portera,  dans son PLAN DE DEVELOPPEMENT LOCAL, sur la mobilisation des ressources financières, le renforcement du partenariat public et privé, la protection des compétences, la rigueur au travail, l’orthodoxie administrative et la lutte contre la corruption dans la gouvernance locale.

A l’occasion du nouvel  An, je forme les vœux de bonheur, de santé et prospérité à tous les concitoyens.

Que 2020 soit pour nous une année de réussite et de succès dans toutes nos multiples entreprises.

Bonne et Heureuse Année !   

Leave a Reply